Lieux et supports d’animation

Lieux et supports d’animations

Le site de Theix dispose d’une variété de milieux naturels (prairies, bois, pelouses) au service de ses missions d’animation et de formation. Une mosaïque de micro-milieux (ourlets pré-forestiers, arène granitique, pelouse à orchidées, haies arbustives…) complète l’ensemble et favorise la présence de nombreuses espèces animales et végétales.

1 – la mare pédagogique

Véritable concentré de biodiversité, la mare pédagogique offre un support de découverte et d’apprentissage apprécié par les différents utilisateurs du site (scolaires, loisirs…).

2 – l’espace Jardin

Au CPIE, le jardin est un lieu de rencontre, d’animation et de formation pour un véritable échange de savoir-faire mais c’est aussi un outil pédagogique permettant la mise en place de nombreuses activités autour de l’environnement et de la citoyenneté pour petits et grands.

3 – l’espace Biodiversité

Au nord du bâtiment, un espace Biodiversité est actuellement en préparation. L’objectif principal de ce support d’animation sera de présenter aux visiteurs des exemples concrets d’aménagements favorables à la biodiversité qualifiée (à tort) d’ordinaire, autrement dit celle des animaux et plantes qui vivent autour de nous et que nous côtoyons quotidiennement sans vraiment les connaître.

Différents aménagements sont ainsi en cours de réalisation : Gîte à hérisson, Nichoirs et mangeoires à oiseaux, Gîte à Chauve-souris, prairie à papillons, mare, hôtels à insectes…

 4 – le bâtiment Haute Qualité Environnementale (H.Q.E.)

Le sigle « HQE » (Haute Qualité Environnementale) n’est ni un label ni une norme mais une démarche (marque déposée).

Cette démarche s’appuie sur 4 axes principaux :

  •     L’éco construction (la maison écologique),
  •     L’éco gestion (le fonctionnement quotidien de la maison),
  •     Le confort
  •     La santé

Cette démarche propose de puiser de façon raisonnée dans les ressources naturelles afin de réduire au maximum l’empreinte écologique (impact) de l’homme sur son environnement.

1 : L’énergie solaire thermique, pour un chauffe-eau sans électricité

L’eau chaude est obtenue par exposition des canalisations au soleil. Par une journée ensoleillée, l’eau peut atteindre plus de 100°C !

2 : Le bois, matériau renouvelable

Le bois choisi pour les charpentes est le sapin de Douglas, particulièrement résistant aux insectes xylophages (mangeurs de bois). Les menuiseries extérieures sont en mélèze, agréable au regard et réputé imputrescible.

3 : Halte au superflu !

Pour réduire l’impact écologique du bâtiment, le choix a été fait d’éviter la superposition des matériaux (colle, enduits, peintures…) ce qui explique par exemple le béton brut.

4 : Le mur trombe, un piège à chaleur

Le mur en béton végétal (sable, chanvre et chaux) emmagasine la chaleur du soleil, qui est restituée dans le bâtiment par un système de ventilation naturelle.

5 : Une toiture végétalisée, efficace en toute saison

En hiver, le toit végétal procure une isolation naturelle au bâtiment tandis qu’il lui apporte de la fraîcheur en été. La végétation (sédums…) amène à l’ensemble de la toiture un cachet esthétique certain.

6 : Le bois-énergie, partie intégrante d’un cycle écologique court

Quand un arbre pousse, il absorbe la même quantité de CO2 que celle qu’il émet quand il brûle. Le bilan de cette énergie est dit « neutre ».

7 – le Parcours Permanent d’Orientation Nature (P.P.O.N.)

Apprendre à s’orienter tout en découvrant la nature à 20 minutes de Clermont-Ferrand !

  • Des parcours de niveaux variés (de la découverte en autonomie à l’accompagnement éducatif)
  • Des approches pédagogiques adaptées aux publics (enquêtes, collectes, jeux…)
  • 24 hectares sécurisés de milieux naturels variés (mare, forêt, prairies…)